Le sport n’est pas qu’une affaire de confrontation. La preuve au
Bois-des-Frères, un centre qui porte bien son nom.

Tribune de Genève