Le Conseil fédéral veut profiter des progrès scientifiques et mettre le phénotypage à disposition des autorités de poursuites pénales.

20 minutes