Dans son rapport annuel sur l’économie du Mexique, le FMI estime que les progrès réalisés au cours de la dernière décennie ont été réduits à néant.

Tribune de Genève