Des médicaments et des techniques se sont imposés depuis le mois de mars. Le plus impressionnant: avec les corticoïdes, la mortalité des patients intubés est réduite d’un tiers.

24heures